D6ZolwDXoAAbrgl

 

"...des poissons d’argent et d’or peuplèrent la rivière, du sein de laquelle sortit peu à peu un murmure qui s’enfla à la longue en une mélodie berçante, plus divine que celle de la harpe d’Eole, plus douce que tout ce qui n’était pas la voix d’Eléonora…"