13 juin 2018

Romance de la Luna, luna...

  "Dans l'air tout ému la lune bouge ses bras dévoilant, lubrique et pure, ses seins durs de dur étain."        
Posté par maia kowsky à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mars 2018

La demoiselle à l’éventail et froufrous...

     La demoiselle à l’éventail et froufrous Cherche un mari. Les cavaliers sont mariés, avec de grandes blondes à la peau blanche Les grillons chantent à l’ouest La demoiselle va vers le vert. Les grillons chantent sous les fleurs. Les cavaliers vont vers le nord. La demoiselle à l’éventail va sur le pont de la rivière fraîche.    
Posté par maia kowsky à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2018

Cordoue, lointaine et seule...

  "Par la plaine, par le vent, Cheval noir, lune rouge./La mort me regarde/depuis les tours de Cordoue./ Cordoue, lointaine et seule"  (Federico Garcia Lorca)         
Posté par maia kowsky à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2018

...E torna a riva !

  Tu es le coquillage / De l’estran, qui prend le soleil, et prend la vague, et prend la mer, et prend le large, et se révolte  Et revient à la rive d'une autre plage, et revient au soleil, et revient à la vague, et retourne à la mer, et revient,  et prend le large  Tu es le coquillage d'eau et de sel, qui noie le rêve de se reposer, et laisse des larmes qu’il ne sèche pas   
Posté par maia kowsky à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2017

Estrella roja

     Inchiostro ©  Francesco Pagni    La niña va en el columpio De norte a sur De sur a norte.  En la parabola Tiembla una estrella roja Bajo todas las estrellas. Federico Garcìa Lorca (Ferias)   La petite fille sur la balançoire / Allant du Nord au Sud / Du Sud au Nord Sur la parabole / Tremble une étoile rouge / Plus bas que toutes les étoiles.    
Posté par maia kowsky à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 avril 2017

Preciosa et le Vent

  "Semina il vento" Acrilico, inchiostro, matita (Cm 100x100)  ©  Francesco Pagni    "Preciosa, cours, Préciosa ! Le vent-satyre te prend ! Preciosa, cours, Preciosa, le voilà qui vient, qui vient,  satyre d'étoiles nues avec ses langues luisantes..." Federico Garcia Lorca (Romancero gitan)      
Posté par maia kowsky à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,