13 juin 2018

Romance de la Luna, luna...

  "Dans l'air tout ému la lune bouge ses bras dévoilant, lubrique et pure, ses seins durs de dur étain."        
Posté par maia kowsky à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2018

"Una paloma blanca" Paco Ibañez

  photo Francesco Pagni       
Posté par maia kowsky à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2018

Les Horloges d'Amour de Titi Parant.

  "C'est un poignard dans l'âme cet amour, que j’ai pour toi Si je l'enlève, ça me tue, si je le laisse, je meurs… Je t'ai tant aimé ! De tant d'illusions évanouies il ne reste dans ma vie que les espoirs perdus."   
Posté par maia kowsky à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mai 2018

"Tus ojos me recuerdan"

    "Tes yeux me rappellent les nuits d'été, nuits noires sans lune, rivage à la mer salée, et une étoile étincelante dans un ciel noir et bas.   Tes yeux me rappellent/les nuits d'été. Et ton visage sombre, les blés brûlés d'un soupir de feu des champs matures. Tes yeux me rappellent les nuits d'été.   De ton visage sombre, de ton rêve gitan, de ton ombre Je veux remplir mon verre. Je vais m'enivrer par une nuit d'un ciel noir et bas, chanter avec toi, rivage à la mer salée, une chanson qui... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2018

"Yo seré a tu lado"

    Je serai à ton côté, silencieuse, sans pensées, sans mots, sans désirs… je saurai seulement t’aimer… "Yo seré a tu lado" Paco Ibáñez chante un poème d'Alphonsina Storni, Photos de Katia Chausheva ©      
Posté par maia kowsky à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2018

La demoiselle à l’éventail et froufrous...

     La demoiselle à l’éventail et froufrous Cherche un mari. Les cavaliers sont mariés, avec de grandes blondes à la peau blanche Les grillons chantent à l’ouest La demoiselle va vers le vert. Les grillons chantent sous les fleurs. Les cavaliers vont vers le nord. La demoiselle à l’éventail va sur le pont de la rivière fraîche.    
Posté par maia kowsky à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mars 2018

Cordoue, lointaine et seule...

  "Par la plaine, par le vent, Cheval noir, lune rouge./La mort me regarde/depuis les tours de Cordoue./ Cordoue, lointaine et seule"  (Federico Garcia Lorca)         
Posté par maia kowsky à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mars 2018

Poème VI Pablo Neruda

  photo Katia Chausheva   "Je me souviens de toi à l'automne dernier, Béret gris et le cœur calme. Dans tes yeux les flammes du crépuscule se sont battues. Et les feuilles sont tombées dans l'eau de ton âme..." Pablo Neruda   
Posté par maia kowsky à 11:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2017

Comme un voyage...

    "J’ai dit que tu chantais dans le vent Comme les pins et comme les mâts Comme eux, tu es grande et taciturne Et soudain triste, comme un voyage, comme un voyage..." Pablo Neruda          
Posté par maia kowsky à 18:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2017

Paco Ibañez y yo

    La voix de Paco caracole dans mon cœur, Elle surgit du fin fond de ma belle jeunesse en galop magnifique… « A Galopar, a galopar » La voix de Paco est devenue comme moi…plus douce, plus tendre, moins impatiente, Mais elle chante toujours les mêmes mots d’espoir fou, de liberté, d’absolu mirage… La voix de Paco me lave de tous les pêchés d’indifférence et de toutes les désillusions, La voix de Paco se lève avec les étoiles et enchante la Nuit, La voix de Paco chante avec le Soleil et berce la... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,