21 août 2018

Leonor Fini.

    Des toiles telles que la Chambre noire, Femme en armure ou D'un jour à l'autre marquent son engagement dans l'univers surréaliste avec une forte connotation érotique. André Breton n'apprécie pas son travail : une femme ne peut avoir dans son univers inquisiteur qu'une place subalterne. Mais il est clair que Léonor Fini fut bien autre chose que l'auteur de petites fantaisies libertines dans des teintes pastel et qu'une amoureuse des chats.  Elle a vécu (en existant pleinement) à une époque qui ne supportait pas... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2018

"Nana de la Mora" (berceuse)

  Medici Madonna  Benedetto Pagni (1504-1578)   Paco Ibañez chante un texte écrit par le poète galicien José Angel Valente,  en souvenir de sa mère adoptive, évoquant l’enfance dans son Orense natal.  Que "la Mora" ne vienne pas, la Mora avec ses dents vertes,  Toute la nuit, tranquillement, Dors mon enfant...  Dors tranquille, Dors ! Que si "la Mora" vient,  Dans le rêve caché, elle ne pourra pas te voir... "La grande Mora", "La Mora" aux dents vertes, n'appelle pas mon... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2018

Lasciami andare...

  photographie Edouard Boubat "Ci sono certi sguardi di donna che l'uomo amante non scambierebbe con l'intero possesso del corpo di lei. Chi non ha veduto accendersi in un occhio limpido il fulgore della prima tenerezza, non sa la più alte delle felicità umane..." Gabriele d'Annunzio.      
Posté par maia kowsky à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2018

Henri Matisse

    "Créer, c'est exprimer ce que l'on a en soi. Tout effort authentique de création est intérieur. Encore faut-il nourrir son sentiment, ce qui se fait à l'aide des éléments que l'on tire du monde extérieur. Ici intervient le travail, par lequel l'artiste s'incorpore, s'assimile par degrés le monde extérieur, jusqu'à ce que l'objet qu'il dessine soit devenu comme une part de lui-même, jusqu'à ce qu'il l'ait en lui et qu'il puisse le projeter sur la toile comme sa propre création. " Henri Matisse   
Posté par maia kowsky à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2018

20 mila leghe (in fondo al mare)

  "Un jour dans la mer de notre pays La Ionienne exigea de rester seule  La Tyrrhénienne le voulut aussi  Comme la Mer de Sardaigne et puis l'Adriatique  Bref - on ne se mélange pas - Grondaient les eaux des bas-fonds  - que chacune reste ancrée à son poste  et ne baigne que son sable natal - "        
Posté par maia kowsky à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 août 2018

à Chagall

    "et dans le silence de cette fête, j'ai entendu ta voix heureuse, ta voix déchirée et fragile, enfantine et désolée, venant de loin et qui m'appelait... et j'ai mis ma main sur mon coeur, où remuaient ensanglantés les sept éclats de glace de ton rire étoilé." (Jacques Prévert)      
Posté par maia kowsky à 11:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2018

Vitamia...

    La chanson est très belle, la voix de Gianmaria en confidence, illustrée par les dessins, photos et peintures de Francesco qui font sens... Il y a toujours un moment de la vie où l'on appelle des jours anciens, des instants perdus, de ceux si importants parce qu'ils sont fondateurs du moi intime, du moi profond... si essentiels qu'on voudrait les garder vivaces... Alors, on n'a pas d'autre remède que demander à grands cris muets la résurgence de ces arcanes aux ressorts vitaux...        ... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 09:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2018

Di niente, metà...

  "Di niente, metà" Gianmaria Testa, Photos Katia Chausheva ©    
Posté par maia kowsky à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2018

"Nouveau"

    "Nouveau qui te laisse un goût dans la bouche nouveau comme le mot que je ne connais pas nouveau si j'appelle et que tu ne réponds pas très fort, de plus en plus fort je t'appellerai..."       
Posté par maia kowsky à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juillet 2018

Les Arbres...

    "Se promener dans la beauté. Aller d’un arbre à l’autre, d’une technique de peinture à l’autre. Observer ce monde qui a ses intérêts, bonheurs, charmes. Je me donne à cette vie séduisante qui paraît futile, mais une organisation secrète se cache en elle." Alexandre Hollan   photo Francesco Pagni       
Posté par maia kowsky à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,